4 jours en pleine forêt amazonienne

Suite aux conseils d’Anaïs, une amie de Guingamp (22), je suis partie 4 jours dans la forêt amazonienne du côté d’Iquitos. J’étais avec un super guide Michel et son frère Lionel. Cette semaine, il n’y avait pas de groupe, j’étais donc seule.

Ils sont venus me chercher à l’aéroport d’Iquitos puis nous sommes partis en bus jusqu’à Nauta (dans cette partie de la jungle, il y a qu’une seule et unique route qui connecte ces 2 villes). Nous avons ensuite embarqué sur leur petit bateau pour aller jusqu’au village San Regis au cœur de la jungle. Sur le trajet, nous avons eu la chance de voir des dauphins roses et gris. Une fois arrivés au campement, nous nous sommes installés puis Michel m’a fait visiter le village. Nous avons ensuite mangé et sommes sortis pour une promenade nocturne dans la jungle. Cette balade a duré environ 45 minutes étant donné que nous avons entendu un félin pas très sympa au loin. Par précaution, Michel a préféré que nous rebroussions chemin.

Le lendemain, après le petit déjeuner, nous sommes partis en bateau naviguer sur la rivière noire. Elle doit sa couleur aux racines des arbres qui se décomposent dans l’eau. Il pleuvait énormément pendant toute la sortie, j’étais trempée ! Malgré la pluie, nous avons eu la chance d’apercevoir quelques paresseux, iguanes et singes dans les arbres alentours. De retour au campement pour manger et se reposer. Le soir, nous sommes sortis en bateau dans une petite rivière qui se trouve près de la maison dans l’espoir de rencontrer un bébé caïman (reptile qui ressemble à un crocodile). Ça n’a pas loupé, nous en avons trouvé un ! Je l’ai tenu dans mes mains. Il n’avait que quelques mois donc était tout petit, adultes, ils peuvent faire jusqu’à 8 mètres de long et être très dangereux.

Le jour suivant, promenade dans la jungle, nous avons vu quelques singes et de nombreux insectes et oiseaux. L’après-midi, nous sommes allés en bateau à un spot de dauphins. Il y en avait beaucoup, des roses et des gris. Avec le coucher du soleil, l’endroit était magnifique.

Le dernier jour, avec Lionel, nous avons essayé de pêcher des piranhas mais à cause d’un dauphin qui était dans les parages, nous n’en avons pas trouvés. Cependant, c’était mon jour de chance ! Il y avait un paresseux dans l’eau qui tentait de traverser la rivière mais qui n’y arrivait pas à cause du courant. Je l’ai pris dans mes bras puis nous l’avons remis sur la berge. Après, il était temps de rentrer à Nauta puis à Iquitos pour que je reprenne mon bateau direction Lima.

Suite aux conseils d’Anaïs, une amie de Guingamp (22), je suis aprtie 4 jours dans la forêt amazonienne du côté d’Iquitos. J’étais avec un super guide Michel et son frère Lionel. Cette semaine, il n’y avait pas de groupe, j’étais donc seule.

Ils sont venus me chercher à l’aéroport d’Iquitos puis nous sommes partis en bus jusqu’à Nauta (dans cette partie de la jungle, il y a qu’une seule et unique route qui connecte ces 2 villes). Nous avons ensuite embarqué sur leur petit bateau pour aller jusqu’au village San Regis au cœur de la jungle. Sur le trajet, nous avons eu la chance de voir des dauphins roses et gris. Une fois arrivés au campement, nous nous sommes installés puis Michel m’a fait visiter le village. Nous avons ensuite mangé et sommes sortis pour une promenade nocturne dans la jungle. Cette balade a duré environ 45 minutes étant donné que nous avons entendu un félin pas très sympa au loin. Par précaution, Michel a préféré que nous rebroussions chemin.

Le lendemain, après le petit déjeuner, nous sommes partis en bateau naviguer sur la rivière noire. Elle doit sa couleur aux racines des arbres qui se décomposent dans l’eau. Il pleuvait énormément pendant toute la sortie, j’étais trempée ! Malgré la pluie, nous avons eu la chance d’apercevoir quelques paresseux, iguanes et singes dans les arbres alentours. De retour au campement pour manger et se reposer. Le soir, nous sommes sortis en bateau dans une petite rivière qui se trouve près de la maison dans l’espoir de rencontrer un bébé caïman (reptile qui ressemble à un crocodile). Ça n’a pas loupé, nous en avons trouvé un ! Je l’ai tenu dans mes mains. Il n’avait que quelques mois donc était tout petit, adultes, ils peuvent faire jusqu’à 8 mètres de long et être très dangereux.

Le jour suivant, promenade dans la jungle, nous avons vu quelques singes et de nombreux insectes et oiseaux. L’après-midi, nous sommes allés en bateau à un spot de dauphins. Il y en avait beaucoup, des roses et des gris. Avec le coucher du soleil, l’endroit était magnifique.

Le dernier jour, avec Lionel, nous avons essayé de pêcher des piranhas mais à cause d’un dauphin qui était dans les parages, nous n’en avons pas trouvés. Cependant, c’était mon jour de chance ! Il y avait un paresseux dans l’eau qui tentait de traverser la rivière mais qui n’y arrivait pas à cause du courant. Je l’ai pris dans mes bras puis nous l’avons remis sur la berge. Après, il était temps de rentrer à Nauta puis à Iquitos pour que je reprenne mon bateau direction Lima.

iquitos01

iquitos02

iquitos03

iquitos04

iquitos05

iquitos06

iquitos07

iquitos08

iquitos09

iquitos10

  Retour